Index du forum
M
e
n
u

Quelles enceintes pour la garçonnière ?

(Spendor, Rogers, Harbeth,…, Panneaux Quad, BBC Monitor)

Retourner vers Ses cousines



Re: Quelles enceintes pour la garçonnière ?

Message #501 par habermas » 13 Déc 2017 à 21:06

NAFI a écrit:La plupart des auditeurs du concert entrave tchi à la Musique et au travail du Chef.
Ils sont là souvent pour être at the place to be et siffler une coupette à l'entracte.
Le lendemain ils se pignollent auprès de leurs collègues de travail en leur signifiant qu'ils étaient au concert hier soir, hu hu hu n'ess pas !?
PS : les audiophiles ne sont pas concernés par cette observation, ils sont là, eux, pour comparer le live à leur système :wink:
JP


Je pense que c'est davantage de l'apanage de l'opéra où il y a régulièrement des gens qui arrivent en smoking/robe de soirée et qui par la suite saississent assez rapidement à quoi ressemble le public d'opéra en France  :mrgreen: . Le public de musique symphonique (mis à part des soirées de gala) est souvent un public de connaisseurs, en particulier en France.
Avatar de l’utilisateur
habermas
10 watts
10 watts
Messages: 431
Inscription: 07 Déc 2016 à 18:47
Localisation: Paris


Re: Quelles enceintes pour la garçonnière ?

Message #502 par opera » 13 Déc 2017 à 21:08

jeanpascalg » 13 Déc 2017, 13:52 a écrit:A l'opéra  l'orchestre est toujours dans une fosse pour ne pas couvrir les chanteurs par le volume sonore et aussi pour regarder le spectacle et non pas l'orchestre:
A la bastille la profondeur est même réglable:
[ Image ]

A bayreuth la différence c'est que tu ne le vois pas du tout car tu as une avancée même au premier rang:
[ Image ]


Dans bon nombre d’opéras le parterre de la fosse peut remonter au niveau de la scène, pas seulement à Bastille.
Dernière édition par opera le 14 Déc 2017 à 15:18, édité 1 fois.
Je penche donc je chui
Avatar de l’utilisateur
opera
100 watts
100 watts
Messages: 2088
Inscription: 24 Oct 2010 à 17:51
Localisation: Lyon


Re: Quelles enceintes pour la garçonnière ?

Message #503 par lcartau » 13 Déc 2017 à 21:11

PP_65 » 13 Déc 2017, 20:25 a écrit:Mais je ne doute pas qu'un chef pense au résultat global ( au sens globalité du son des instruments vis à vie de la partition) , mais de quel point de vue ( d'oreille serait plus approprié) ? A te lire on arrive à penser qu'un chef ne peut jamais être vraiment dans la musique tellement il pense à satisfaire tel nombre d'auditeurs ,  pourtant il entend bien ce qui se joue et sait le moduler à son ...oreille et pas celle de JPG.


Non il est dans la musique, mais pas au sens de ce qu'il offre à entendre. Pardon mais l'Art c'est aussi une fabrique. En ce sens, tu vas peut être devoir intellectuellement faire le chemin inverse de celui que j'ai du faire pour comprendre l'intérêt du Jazz. Une symphonie est une maestria complexe d'une quantité d'information qui ne sont pas qu'une harmonie. C'est un peu l'enjeu de la polyphonie. A un moment on sort des éléments de la temporalité. La Musique devient comme la Vague de Bergson: en comprendre l'intégralité dans sa temporalité est un acte instantané impossible. Même si ce que je te dis est caricatural, le Jazz procède d'un schéma inverse: je ne vois pas un musicien pouvoir en jouer sans être "dans la musique" en l'entendant et en saisissant tout à la fois le résultat que ce qu'il veut en faire. Je pense que Peterson est un immense artiste parce qu'il faisait ce qu'il voulait sur ce plan. Être dans l'instant et comprendre le global

-- 13 Déc 2017, 21:13 --

NAFI » 13 Déc 2017, 20:30 a écrit:La plupart des auditeurs du concert entrave tchi à la Musique et au travail du Chef.
Ils sont là souvent pour être at the place to be et siffler une coupette à l'entracte.
Le lendemain ils se pignollent auprès de leurs collègues de travail en leur signifiant qu'ils étaient au concert hier soir, hu hu hu n'ess pas !?
PS : les audiophiles ne sont pas concernés par cette observation, ils sont là, eux, pour comparer le live à leur système :wink:
JP


La musique est un marqueur social depuis Lascaux sans doute  :wink: ... Il ne faut pas mépriser qu'à un instant le bourgeois peut être transfigurer par un instant de grâce. Nous avons tous été un moment simplement curieux avant de voir "La Lumière"  :wink:
Dernière édition par lcartau le 13 Déc 2017 à 21:16, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
lcartau
500 watts
500 watts
Messages: 7317
Inscription: 26 Oct 2010 à 12:16
Localisation: Bordeaux


Re: Quelles enceintes pour la garçonnière ?

Message #504 par opera » 13 Déc 2017 à 21:14

airV » 13 Déc 2017, 21:04 a écrit:

Je suis tellement déconnecté du foot qu’il m’a fallu au moins 30s pour comprendre. ;)


[emoji16]


et puisqu'on parle de foot...

https://www.solitairesintempestifs.com/ ... 15338.html
Je penche donc je chui
Avatar de l’utilisateur
opera
100 watts
100 watts
Messages: 2088
Inscription: 24 Oct 2010 à 17:51
Localisation: Lyon


Re: Quelles enceintes pour la garçonnière ?

Message #505 par airV » 13 Déc 2017 à 21:21

habermas a écrit:Je pense que c'est davantage de l'apanage de l'opÃ[emoji767]ra où il y a rÃ[emoji767]gulièrement des gens qui arrivent en smoking/robe de soirÃ[emoji767]e et qui par la suite saississent assez rapidement à quoi ressemble le public d'opÃ[emoji767]ra en France  :mrgreen: . Le public de musique symphonique (mis à part des soirÃ[emoji767]es de gala) est souvent un public de connaisseurs, en particulier en France.


Pas forcément, en musique dite classique, l’opéra est le genre qui mobilise les amateurs au point d’aller faire la queue la moitié de la nuit pour avoir des bonnes places.
J’ai dû le faire pas mal de fois et j’étais loin d’être seul, alors que cela n’a jamais été nécessaire pour de la musique symphonique ou de chambre.
Une pratique qui avec l’ouverture de la billetterie en ligne est en voie de disparition....
going somewhere ?
Avatar de l’utilisateur
airV
100 watts
100 watts
Messages: 2272
Inscription: 25 Oct 2010 à 07:49
Localisation: malo-les-bains & Montmartre


Re: Quelles enceintes pour la garçonnière ?

Message #506 par jeanpascalg » 13 Déc 2017 à 21:31

lcartau » 13 Déc 2017, 20:06 a écrit:je ne suis pas sûr que l'on profite au mieux de certains aspects de la Musique de Wagner.

De quels aspects  de la musique de Wagner parles tu ?
Avatar de l’utilisateur
jeanpascalg
500 watts
500 watts
Messages: 8764
Inscription: 21 Oct 2010 à 23:40


Re: Quelles enceintes pour la garçonnière ?

Message #507 par habermas » 13 Déc 2017 à 22:17

airV a écrit:Pas forcément, en musique dite classique, l’opéra est le genre qui mobilise les amateurs au point d’aller faire la queue la moitié de la nuit pour avoir des bonnes places.
J’ai dû le faire pas mal de fois et j’étais loin d’être seul, alors que cela n’a jamais été nécessaire pour de la musique symphonique ou de chambre.
Une pratique qui avec l’ouverture de la billetterie en ligne est en voie de disparition....


Je suis d'accord sur ce point, mais c'est très limité aux grosses productions sur le répertoire du bel canto, du répertoire mozartien et de quelques exceptions. Je dirais d'ailleurs que c'est lié à l'acoustique vraiment moyenne des Opéras à Paris que ce soit Favart, Bastille ou Garnier: à part quelques endroits bien précis de la salle, je trouve qu'on a du mal.

D'ailleurs tu remarqueras que la programmation des Opéras en France devient de moins en moins ambitieuse (moins de créations nouvelles, recyclage de mise en scène, etc.), c'est aussi parce que c'est plus facile de vendre des places du Barbier de Séville que Moïse et Aron. En parallèle, les concerts orchestraux jouissent d'un bel engouement en ce moment avec un public qui me semble moins m'as-tu-vu et plus ouvert pour découvrir de nouveaux répertoires. Je me rappelle d'un Jeanne d'Arc au Bûcher de Honegger à la Philharmonie dans une salle pleine à craquer. Je crois que je n'ai jamais vu un public aussi jeune et attentif, alors que ce n'est pas une pièce très facile.
Avatar de l’utilisateur
habermas
10 watts
10 watts
Messages: 431
Inscription: 07 Déc 2016 à 18:47
Localisation: Paris


Re: Quelles enceintes pour la garçonnière ?

Message #508 par PP_65 » 14 Déc 2017 à 08:30

NAFI » 13 Déc 2017, 20:30 a écrit:La plupart des auditeurs du concert entrave tchi à la Musique et au travail du Chef.
Ils sont là souvent pour être at the place to be et siffler une coupette à l'entracte.
Le lendemain ils se pignollent auprès de leurs collègues de travail en leur signifiant qu'ils étaient au concert hier soir, hu hu hu n'ess pas !?
PS : les audiophiles ne sont pas concernés par cette observation, ils sont là, eux, pour comparer le live à leur système :wink:
JP

Je suis malheureusement bien d'accord ; peu de personnes vont au concert pour la musique , il s'agit de dire qu'on y était , que ce soit pour du Jazz (cf. Marciac) ou du Rock où,  en plus,  le public est content d'être à 100m de la scène pour regarder un grand écran .

-- 14 Déc 2017, 08:43 --

Non il est dans la musique, mais pas au sens de ce qu'il offre à entendre. Pardon mais l'Art c'est aussi une fabrique. En ce sens, tu vas peut être devoir intellectuellement faire le chemin inverse de celui que j'ai du faire pour comprendre l'intérêt du Jazz. Une symphonie est une maestria complexe d'une quantité d'information qui ne sont pas qu'une harmonie. C'est un peu l'enjeu de la polyphonie. A un moment on sort des éléments de la temporalité. La Musique devient comme la Vague de Bergson: en comprendre l'intégralité dans sa temporalité est un acte instantané impossible. Même si ce que je te dis est caricatural, le Jazz procède d'un schéma inverse: je ne vois pas un musicien pouvoir en jouer sans être "dans la musique" en l'entendant et en saisissant tout à la fois le résultat que ce qu'il veut en faire. Je pense que Peterson est un immense artiste parce qu'il faisait ce qu'il voulait sur ce plan. Être dans l'instant et comprendre le global

J'aimerais bien avoir l'avis d'un chef sur ce point ,  dans tout ce que j'ai pu voir ( pas beaucoup je te l'accorde) des répétitions d'orchestre , j'ai eu l'impression que, de par sa position, il entend tout et sait diriger ce tout vers le sens qu'il veut donner à la partition , il me semble aussi que le chef, en dirigeant, arrive à se laisser porter par ce qu'il entend en concert .
Une remarque : même si je n'écoute pas ou très peu de Classique ( au sens strict du terme) , j'écoute des musiques d'orchestre du XXème ( qui ne commence pas en 45) et du XXIème siècle et je suis bien conscient de ce que tu décris qui existe même en Jazz dès que l'orchestre est conséquent et a même amené un musicien comme Butch Morris a proposer son principe de conduction (http://www.conduction.us) ; tu noteras aussi que je n'ai pas voulu parler du musicien membre de l'orchestre mais seulement du chef .
Avatar de l’utilisateur
PP_65
500 watts
500 watts
Messages: 16133
Inscription: 21 Oct 2010 à 18:50


Re: Quelles enceintes pour la garçonnière ?

Message #509 par airV » 14 Déc 2017 à 08:51

habermas a écrit:Je suis d'accord sur ce point, mais c'est très limité aux grosses productions sur le répertoire du bel canto, du répertoire mozartien et de quelques exceptions. Je dirais d'ailleurs que c'est lié à l'acoustique vraiment moyenne des Opéras à Paris que ce soit Favart, Bastille ou Garnier: à part quelques endroits bien précis de la salle, je trouve qu'on a du mal.

D'ailleurs tu remarqueras que la programmation des Opéras en France devient de moins en moins ambitieuse (moins de créations nouvelles, recyclage de mise en scène, etc.), c'est aussi parce que c'est plus facile de vendre des places du Barbier de Séville que Moïse et Aron. En parallèle, les concerts orchestraux jouissent d'un bel engouement en ce moment avec un public qui me semble moins m'as-tu-vu et plus ouvert pour découvrir de nouveaux répertoires. Je me rappelle d'un Jeanne d'Arc au Bûcher de Honegger à la Philharmonie dans une salle pleine à craquer. Je crois que je n'ai jamais vu un public aussi jeune et attentif, alors que ce n'est pas une pièce très facile.

D’accord avec toi.
À propos d’opéra, à s-tu expérimenté les opéras filmés et retransmis par UGC et Gaumont. J’ai un ami féru d’opéra (abonné à Lille & Paris) qui m’a dit que c’était très bien.

Je devrais tenter d’autant que pour diverses raisons ça fait un moment que je ne suis pas allé à l’opéra
going somewhere ?
Avatar de l’utilisateur
airV
100 watts
100 watts
Messages: 2272
Inscription: 25 Oct 2010 à 07:49
Localisation: malo-les-bains & Montmartre


Re: Quelles enceintes pour la garçonnière ?

Message #510 par love_leeloo » 14 Déc 2017 à 09:03

j'ai fait "La traviata" de Verdi il y a quelques années au Pathé en direct du MET de NY.
franchement c'était extra.

2 salles de 800 spectateurs à "guichets fermés"

le seul bémol, on est tombé sur les 2 seuls papi, mamie qui vont au ciné voir de l'opéra et qui achète du popcorn

autant sur un blockbuster, c'est pas gênant, autant là, quand il y avait le silence, tu n'avais aucun bruit, sauf pendant 10min où ils ont mangé leur popcorn

:mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
love_leeloo
100 watts
100 watts
Messages: 1695
Inscription: 09 Nov 2011 à 08:59
Localisation: Grenoble


Re: Quelles enceintes pour la garçonnière ?

Message #511 par airV » 14 Déc 2017 à 09:12

Merci Julien :)
going somewhere ?
Avatar de l’utilisateur
airV
100 watts
100 watts
Messages: 2272
Inscription: 25 Oct 2010 à 07:49
Localisation: malo-les-bains & Montmartre


Re: Quelles enceintes pour la garçonnière ?

Message #512 par jeanpascalg » 14 Déc 2017 à 09:30

habermas » 13 Déc 2017, 22:17 a écrit:Je dirais d'ailleurs que c'est lié à l'acoustique vraiment moyenne des Opéras à Paris que ce soit Favart, Bastille ou Garnier: à part quelques endroits bien précis de la salle, je trouve qu'on a du mal.

Et où trouves tu l’acoustique meilleure pour l’opéra ?

habermas » 13 Déc 2017, 22:17 a écrit:D'ailleurs tu remarqueras que la programmation des Opéras en France devient de moins en moins ambitieuse (moins de créations nouvelles, recyclage de mise en scène, etc.), c'est aussi parce que c'est plus facile de vendre des places du Barbier de Séville que Moïse et Aron. En parallèle, les concerts orchestraux jouissent d'un bel engouement en ce moment avec un public qui me semble moins m'as-tu-vu et plus ouvert pour découvrir de nouveaux répertoires. Je me rappelle d'un Jeanne d'Arc au Bûcher de Honegger à la Philharmonie dans une salle pleine à craquer. Je crois que je n'ai jamais vu un public aussi jeune et attentif, alors que ce n'est pas une pièce très facile.

Le prix d’un concert est beaucoup plus bas qu’un opéra en version scénique car tu n’as ni décors ni techniciens à payer.
Et si tu ajoutes à ça le prix très bas à la philharmonie sans doute plus subventionnée que l’opéra de paris tu comprendras que quand on doit payer plus de 200 euros les premières séries on y réfléchit à 2 fois. A 110 euros on se permet de prendre des risques. Après l’opéra dont tu parles la tête d’affiche est marion cotillard. C’est ça qui attire le grand public.

Après les reprises tous les grands opéras le font que ce soit londres new york ou vienne.
Certaines mises en scène à vienne ont plus de 30 ans.  On vise un public international.

airV » 14 Déc 2017, 08:51 a écrit:À propos d’opéra, à s-tu expérimenté les opéras filmés et retransmis par UGC et Gaumont. J’ai un ami féru d’opéra (abonné à Lille & Paris) qui m’a dit que c’était très bien.

ça te permet de voir les productions du met et là bas il a de l’argent car tu n’as que des stars de point de vue metteur en scène  et chanteurs. Mais il faut arriver 2 heures avant car les places ne sont pas numérotées.

Mais je préfères chez moi avec mezzo, l’image est plus petite mais le son est meilleur. Et ça ne remplace  pas un vrai opéra. Ils sont filmés en gros plan, tu vois la sueur.
C’est juste un gros home cinéma sur des enceintes de sono.
Avatar de l’utilisateur
jeanpascalg
500 watts
500 watts
Messages: 8764
Inscription: 21 Oct 2010 à 23:40


Re: Quelles enceintes pour la garçonnière ?

Message #513 par airV » 14 Déc 2017 à 10:24

Mon écran plasma n’est pas relié au système. Dans le cas de diffusions musicales je dois me contenter d’un son moyen. Mais c’est un choix...
going somewhere ?
Avatar de l’utilisateur
airV
100 watts
100 watts
Messages: 2272
Inscription: 25 Oct 2010 à 07:49
Localisation: malo-les-bains & Montmartre


Re: Quelles enceintes pour la garçonnière ?

Message #514 par lcartau » 14 Déc 2017 à 11:06

PP_65 » 14 Déc 2017, 08:30 a écrit:Je suis malheureusement bien d'accord ; peu de personnes vont au concert pour la musique , il s'agit de dire qu'on y était , que ce soit pour du Jazz (cf. Marciac) ou du Rock où,  en plus,  le public est content d'être à 100m de la scène pour regarder un grand écran .

-- 14 Déc 2017, 08:43 --


J'aimerais bien avoir l'avis d'un chef sur ce point ,  dans tout ce que j'ai pu voir ( pas beaucoup je te l'accorde) des répétitions d'orchestre , j'ai eu l'impression que, de par sa position, il entend tout et sait diriger ce tout vers le sens qu'il veut donner à la partition , il me semble aussi que le chef, en dirigeant, arrive à se laisser porter par ce qu'il entend en concert .
Une remarque : même si je n'écoute pas ou très peu de Classique ( au sens strict du terme) , j'écoute des musiques d'orchestre du XXème ( qui ne commence pas en 45) et du XXIème siècle et je suis bien conscient de ce que tu décris qui existe même en Jazz dès que l'orchestre est conséquent et a même amené un musicien comme Butch Morris a proposer son principe de conduction (http://www.conduction.us) ; tu noteras aussi que je n'ai pas voulu parler du musicien membre de l'orchestre mais seulement du chef .


Merci pour le lien. J'ai lu un truc sur ce monsieur dans la presse américaine. Je vais regarder tout cela avec attention.

Pour préciser mon point de vue sur les répétitions il entend tout parce qu'il est en dehors de la temporalité de l'interprétation. Il isole des pupitres, voir un musicien et essaye de l'amener là où il veut aller. Puis redémarre avec le reste de l'orchestre etc... Il ne perçoit pas in extenso dans le moment contraint du Concert ce qu'il veut faire entendre. Il est sincèrement beaucoup trop près pour cela. C'est plus ou moins le cas, mais Bernstein a écrit des choses là dessus il faudrait que je cherche. Yutaka Sado aussi (normal élève de Ozawa et de Bernstein). C'est très parlant dans le répertoire plus moderne. Mais dès Debussy, si tu prends La Mer, tu ne peux pas entendre aussi près de l'Orchestre l'ensemble des couleurs.

-- 14 Déc 2017, 11:14 --

jeanpascalg » 14 Déc 2017, 09:30 a écrit:Et où trouves tu l’acoustique meilleure pour l’opéra ?


Tu prends un TGV et tu viens écouter l'acoustique du Grand Théatre à Bordeaux  :wink: ... Je plaisante mais à moitié.
Avatar de l’utilisateur
lcartau
500 watts
500 watts
Messages: 7317
Inscription: 26 Oct 2010 à 12:16
Localisation: Bordeaux


Re: Quelles enceintes pour la garçonnière ?

Message #515 par peyrerouge » 14 Déc 2017 à 12:11

Comme le pianiste à son clavier le chef d'orchestre est  à mon avis le mieux placé pour écouter l'orchestre.... sinon depuis le temps il se serait reculé...
"...No dark sarcasm in the classroom..."
  
                     
  UNE MERVEILLE: LOVE I OBEY   https://www.youtube.com/watch?v=is3ilPcIwFA
Avatar de l’utilisateur
peyrerouge
100 watts
100 watts
Messages: 4817
Inscription: 21 Oct 2010 à 17:08
Localisation: Ariège Pyrénées


Re: Quelles enceintes pour la garçonnière ?

Message #516 par David Tépoch » 14 Déc 2017 à 12:22

love_leeloo » Aujourd’hui à 09:03 a écrit:j'ai fait "La traviata" de Verdi il y a quelques années au Pathé en direct du MET de NY.
franchement c'était extra.


Et moi, j'ai fait un kouglof samedi,
franchement c'était extra dimanche au petit déjeuner.
Avatar de l’utilisateur
David Tépoch
50 watts
50 watts
Messages: 839
Inscription: 21 Juin 2011 à 13:31
Localisation: À l'ouest complètement


Re: Quelles enceintes pour la garçonnière ?

Message #517 par jeanpascalg » 14 Déc 2017 à 12:29

peyrerouge » 14 Déc 2017, 12:11 a écrit:Comme le pianiste à son clavier le chef d'orchestre est  à mon avis le mieux placé pour écouter l'orchestre.... sinon depuis le temps il se serait reculé...

Tu devrais plutôt dire tout comme le pianiste qui n'entend pas son instrument comme l'entend la salle.

C'est justement ça l'apprentissage d'un instrument, savoir que le jeu que l'on va avoir va produire tel son dans la salle. Le couvercle ouvert du piano renvoie le son vers le public pas vers le pianiste.
Avatar de l’utilisateur
jeanpascalg
500 watts
500 watts
Messages: 8764
Inscription: 21 Oct 2010 à 23:40


Re: Quelles enceintes pour la garçonnière ?

Message #518 par pdobdob » 14 Déc 2017 à 12:54

D’après E. LEIPP…

On sait qu’une salle absorbe toujours plus ou moins l'aigu ;

L’auditeur normal entend par conséquent un son plus ou moins filtré.
Mais l’instrumentiste soliste ou le chef d’orchestre sont placés tout près de la source. Or, ce sont eux qui règle le son pour l’auditeur.
Si donc leur oreille filtre l’aigu (perte de l’audition avec l’âge), ils régleront mieux leur musique pour l’auditeur, car ils entendent comme lui… :cheesygrin:      Il ne s’agit pas d’une boutade !


Ps :C’est de la contre réaction… :wink:

Pierre
Dernière édition par pdobdob le 14 Déc 2017 à 13:13, édité 1 fois.
On ne peut savoir à la fois exactement quand ça va foirer où ça va foirer et pourquoi ça va foirer.
Avatar de l’utilisateur
pdobdob
Animateur
Animateur
Messages: 2145
Inscription: 21 Oct 2010 à 22:30
Localisation: 48°50'51.35''N / 2°19'35.35''E


Re: Quelles enceintes pour la garçonnière ?

Message #519 par love_leeloo » 14 Déc 2017 à 13:04

David Tépoch » 14 Déc 2017 12:22 a écrit:

Et moi, j'ai fait un kouglof samedi,
franchement c'était extra dimanche au petit déjeuner.

prend vite un cachet contre les règles douloureuses  :cheesygrin:
Avatar de l’utilisateur
love_leeloo
100 watts
100 watts
Messages: 1695
Inscription: 09 Nov 2011 à 08:59
Localisation: Grenoble


Re: Quelles enceintes pour la garçonnière ?

Message #520 par PP_65 » 14 Déc 2017 à 13:06

mais Bernstein a écrit des choses là dessus il faudrait que je cherche.

Ça m'intéresse , si tu trouves , n'hésite pas .

-- 14 Déc 2017, 13:08 --

C'est justement ça l'apprentissage d'un instrument, savoir que le jeu que l'on va avoir va produire tel son dans la salle. Le couvercle ouvert du piano renvoie le son vers le public pas vers le pianiste.

Le savoir ne veut pas dire qu'on s'y plie . Moi, j'aime les musiciens qui ne se soucient pas du public .
Avatar de l’utilisateur
PP_65
500 watts
500 watts
Messages: 16133
Inscription: 21 Oct 2010 à 18:50


PrécédenteSuivante

Retourner vers Ses cousines

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités