Index du forum
M
e
n
u

Barolo / barbaresco

A boire et à manger pour bien écouter.

Retourner vers Protocole



Barolo / barbaresco

Message #1 par Le moutardier » 19 Déc 2017 à 17:21

Ca vous dit quelque chose ces deux ptits noms ?

Avec Madame, nous sommes tombés amoureux de cette magnifique région piémontaise et de ses vins. Du coup, pour faire dans le facile, on c'est dit qu'on allait importer des quilles de beaux domaines, les viticulteurs locaux (même les plus grands noms) ayant très peux de contrats exclusifs avec des importateurs.

Après plusieurs visites fructueuses, nous retournons faire nos courses le 25 janvier 2018, donc si des choses vous intéresses, n'hésitez pas ...

Nous allons en ce qui concerne le Barolo :

Village de Castiglione Falletto :
- Brovia
- Cavalotto
- Vietti

Village de La Morra :
- Cordero di Montezemolo
- Cascina Ballarin
- Oddero

Village de Barolo :
- Brezza
- Bartolo Mascarello

Village de Serralunga d'Alba:
- Rivetto

Village de Monforte d'Alba :
- Elio Grasso

Village de Verduno :
- Fratelli Alessandria

Pour le Barbaresco, on fera moins de visites, uniquement dans le village de Neive, chez Fratelli Cigliutti, mais de nombreux producteurs de Barolo font également un très bon Barbaresco (Cavallotto, Oddero, Vietti, Rivetto)

Si ça vous tente, je vous ferais un petit condensé de "tout ce qu'il faut savoir sur le Barolo"
Cuitologue en cure de réintoxication retombé dans la cuve
Avatar de l’utilisateur
Le moutardier
50 watts
50 watts
Messages: 647
Inscription: 21 Oct 2010 à 20:03
Localisation: Chagny


Re: Barolo / barbaresco

Message #2 par dgolh » 19 Déc 2017 à 18:51

J'ai eu peur, j'ai cru que tu avais déménagé  :mrgreen:

Sinon à proximité dans ces coins là, il y a des tonnes de types étoilés. Cet été passage là http://www.lamadernassa.it/it/ristorante.html mais pas de veine, resto fermé, en revanche chambres d'hôte sympa dans la maison à coté.
Et puis pas très loin, l’œnothèque des vins de Roero et d'Arneis avec le resto de Davide Palluda.
Les Langhe c'est magnifique, un peu la Toscane avec en plus les Alpes au loin.
Pour les fans ou futurs fans : http://www.piemonteland.it/wp-content/u ... ghe_01.jpg
Tiens ma config est AAAAA comme l'andouillette (Allnic, Audionet, Amazon, Auditorium 23, Audioprana), pas étonnant, il n'y a que des saucisses.
Avatar de l’utilisateur
dgolh
100 watts
100 watts
Messages: 1542
Inscription: 21 Oct 2010 à 20:18
Localisation: Le Havre (ou presque)


Re: Barolo / barbaresco

Message #3 par Le moutardier » 19 Déc 2017 à 22:33

Je suis même prêt à dire que c'est plus beau que la Bourgogne, c'est pour te dire comme j'apprécie le coin (et les vins). Surtout que, pour la petite anecdote, la plupart des restaurants ne font qu'un petit fois 2 sur les vins, ça change de nos habitudes françaises.

Pour vous donner une idée des viticulteurs que j'ai réussi à rencontrer sur place, la liste que je vous ai faite correspondrait en Bourgogne à des gens du genre Rousseau, Jayer, Meo Camuzet, Mortet, Roumier, etc ...
Cuitologue en cure de réintoxication retombé dans la cuve
Avatar de l’utilisateur
Le moutardier
50 watts
50 watts
Messages: 647
Inscription: 21 Oct 2010 à 20:03
Localisation: Chagny


Re: Barolo / barbaresco

Message #4 par ruddy » 20 Déc 2017 à 09:52

Putainggg !!! Les vins Italiens...

Je te rejoins sur la comparaison avec les grands bourguignons.

J'ai un ami caviste qui est amoureux de ces régions et qu'il a sillonné en long et en large,
si tu veux je peux te donner ses coordonnés pour que vous puissiez échanger.

++
...There's a natural mystic Blowing through the air If you listen carefully now you will hear...
Avatar de l’utilisateur
ruddy
100 watts
100 watts
Messages: 1343
Inscription: 21 Oct 2010 à 17:22


Re: Barolo / barbaresco

Message #5 par JérômeB » 20 Déc 2017 à 12:46

Chouette !
Le retour de l'ivrogne !  :wink:
Avatar de l’utilisateur
JérômeB
Modérateur
Modérateur
Messages: 14166
Inscription: 31 Mai 2010 à 17:36
Localisation: Arcueil


Re: Barolo / barbaresco

Message #6 par Xkss » 20 Déc 2017 à 19:41

Très bon le Barolo! Plus beau que la Saône et Loire c’est pas possible. Mais aussi beau en différent ça c’est très probable!
J’espère que c’est un peu plus abordable que les caves Bourguignonnes.
Avatar de l’utilisateur
Xkss
100 watts
100 watts
Messages: 1268
Inscription: 05 Avr 2016 à 09:02
Localisation: Paris


Re: Barolo / barbaresco

Message #7 par bubus » 20 Déc 2017 à 20:36

Moutardier, ton plan m'intéresse, j'aime l'Italie et ses vins.
Merci de nous guider parmi tes Barolo réputés comme un des meilleurs vin rouge italien.
Avatar de l’utilisateur
bubus
10 watts
10 watts
Messages: 230
Inscription: 21 Nov 2010 à 18:08
Localisation: Chambéry


Re: Barolo / barbaresco

Message #8 par Le moutardier » 20 Déc 2017 à 21:21

Xkss » 20 Déc 2017, 19:41 a écrit:Très bon le Barolo! Plus beau que la Saône et Loire c’est pas possible.


Ca ressemble pas mal au Beaujolais, très valloné, c'est vraiment superbe, surtout quand tu arrives et que tu te tapes des lacets avec que des noisetiers et que d'un coup, en haut de La Morra, tu découvres toute la vallée, le choc, une merveille !

Xkss » 20 Déc 2017, 19:41 a écrit:J’espère que c’est un peu plus abordable que les caves Bourguignonnes.


Heu ... ça dépend ce que tu entends par abordable ...  :mrgreen:

Globalement, c'est loin d'être donné, mais la qualité des cuvées "terroirs" de Barolos vaut sans problème des premiers crus de la cote de nuits voir souvent des grands crus.
Cuitologue en cure de réintoxication retombé dans la cuve
Avatar de l’utilisateur
Le moutardier
50 watts
50 watts
Messages: 647
Inscription: 21 Oct 2010 à 20:03
Localisation: Chagny


Re: Barolo / barbaresco

Message #9 par Le moutardier » 20 Déc 2017 à 22:34

Je vais essayé de vous faire saliver un peu, et de "vulgariser" les vins de la région des Langhe (Barolo et Barbaresco)

Dans une liste des 50 meilleurs vins rouges italiens faites par la RVF (à prendre pour ce que ça vaut), il y a une bonne dizaine de barolo et trois ou quatre barbaresco.
Dont un vin d'Elio Grasso et un autre de Cavaletto (le bricco boschis). Ce sont loin d'être les plus donnés des vins, mais je peux toucher le Bricco Boschis (un grand cru en Barolo) entre 50 et 60 euros la bouteille suivant le millésime.

Maintenant, faisons dans le simpliste :
La région des Langhes est une partie du Piémont, à cheval entre les provinces de Cueno et d'Asti.
A l'intérieur de cette région, il y a des subdivisions complémentaires dont les fameux Barolo et Barbaresco. Le vignoble de Barbaresco s’étend sur les communes de Neive, Barbaresco, Treiso et Alba (royaume de la truffe blanche au demeurant)
Le vignoble de Barolo compte une surface plus importante, avec les communes de Verduno, La Morra, Cherasco, Barolo, Monforte d'Alba, Serralunga d'Alba, Castiglione Falletto pour les plus connues.

En gros et juste à titre de comparaison avec la Bourgogne, les Langhe, c'est la bourgogne, Barbaresco et Barolo, ce sont les cotes de Beaune et cote de Nuits.

Ensuite, dans chaque village, vous avez des terroirs plus ou moins réputés qui font des classifications complémentaires mais sans qu'elles ne soient aucunement officielle d'où une certaine complexité ...

Les cépages rouges :

Le Pelaverga : attention, en voie de disparition (il n'en reste qu'une centaine d'hectare de planté dans toute l'italie) Planté quasi uniquement sur la commune de Verduno en ce qui concerne la région qui nous interesse, ce cépage donne un vin sur le fruit avec des tanins très souples, bien loin des standards des Barolo. Dans les viticulteurs cités dans ma liste, le seul qui fait encore du Pelaverga est Fratelli Alessandria. Ca vaut chez eux dans les 10-15 euros

Le Dolcetto : attention, ce n'est pas un vin doux, mais bel et bien un vin sec, assez fruité, souple et frais qui a tendance parfois à une pointe d'amertume. A boire assez jeune. Parfois, des cuvées spécifiques peuvent se garder de manière très convenable comme les Dolcetto d'Alba. Vins entre 10 et 15 euros

Le Barbera : cépage de bonne facture, parfois un peu acide, il produit des vins qui peuvent être d'une puissance et d'une complexité tout à fait remarquable si il est bien travaillé. Vins connu, les Barbera d'Alba et Barbera d'Asti, ils peuvent être décliné en cuvée "superiore". Vins de bonne garde, et de tarifs plutôt raisonnable mais parfois onéreux pour les cuvées supériore. De 10 à 30 euros

Le Nebbiolo : Et voilà, on tape dans le dur, le pure, le tannique cépage unique des Barolo et Barbaresco. Particularité de ce cépage, il est très long à mûrir, les vendanges se font souvent deuxième moitié d'octobre. Il fait des vins avec une astringence importante mais avec une puissance couplée à une finesse qu'ils ne partagent qu'avec les seul grands pinots noirs bourguignons.

Pour les classifications, on dira que le premier vin est l’appellation Langhe nebbiolo. C'est un vin qui se gardera très bien à des tarifs encore raisonnable (de 15 à 30 euros)

Ensuite, vous avez les Barbaresco plus souples et moins puissants que les Barolo (en général). Vins à partir de 30 euros. Le plus connu, c'est Angelo Gaja ... mais heu la, c'est du 300 balles la bouteille !

Enfin, les Barolo, à partir de 30 euros pour les plus raisonnable jusqu'à 100 euros pour les grands crus "riserva" chez les viticulteurs cités, parce que les Monfortino de Giacomo Conterno, c'est du 300 balles départ cave, et dès que tu as fermé la porte de la boutique, tu peux le revendre le double les doigts dans le nez. Mais bon, il parait que c'est la Romanée Conti du piémont ! Faudra le taire, mais j'en ai une  :cheesygrin:
Cuitologue en cure de réintoxication retombé dans la cuve
Avatar de l’utilisateur
Le moutardier
50 watts
50 watts
Messages: 647
Inscription: 21 Oct 2010 à 20:03
Localisation: Chagny


Re: Barolo / barbaresco

Message #10 par Xkss » 21 Déc 2017 à 20:08

c'est quoi leur équivalent en Cellier des Dauphins et Vieux papes (le goût du vrai)?
Avatar de l’utilisateur
Xkss
100 watts
100 watts
Messages: 1268
Inscription: 05 Avr 2016 à 09:02
Localisation: Paris


Re: Barolo / barbaresco

Message #11 par Le moutardier » 22 Déc 2017 à 15:08

Dois je feindre de n'avoir rien lu ou passer directement à l'étape "éparpiller par petits bouts façon puzzle" ?

Le prochain topo, sur la vinification et les différents styles !
Cuitologue en cure de réintoxication retombé dans la cuve
Avatar de l’utilisateur
Le moutardier
50 watts
50 watts
Messages: 647
Inscription: 21 Oct 2010 à 20:03
Localisation: Chagny


Re: Barolo / barbaresco

Message #12 par Le moutardier » 22 Déc 2017 à 16:13

Vinification et styles :
En général, le nebbiolo faisait des vins assez peu colorés qui tuilent légèrement (couleur un peu orangée). "Pour les puristes, c'est le résultat d'un problème de fixation des anthocyanes."

Les gens ont tendance à considérer que parce qu'il a une couleur "passée" le vin à perdu de sa qualité, c'est souvent le cas, mais absolument pas pour les vins à base de Nebbiolo.

Du coup, cela à engendré, dans les années 80, des styles de vinification fort différent. D'un coté, les traditionnels, de l'autre les modernistes (bien entendu, il y a aussi les intermédiaires)

Les traditionnels pur jus ont recours à des macérations longues, parfois en vendanges entières, sans contrôle des températures avec des levures indigènes et des remontages et pigeages plus ou moins régulier. L'élevage se fait ensuite en foudre.

Les modernes de la première heure ce sont eux rendus comptes que l'utilisation du fut et des extractions plus techniques permettait d'avoir une couleur plus soutenue et des vins moins tanniques. Sans aller dans les extrêmes comme Elio Altare avec ces roto fermenteurs, les modernes ont fait des vinifications avec une extraction plus courte et totalement controlée avec des élevages en barriques de chênes français et une proportion de fut neuf non négligeable.

Les intermédiaires, ils veulent prendre le meilleurs des deux mondes, souvent des cuvaisons assez longue avec des levures indigènes mais avec maitrise de la température, et parfois recours aux futs pour certaines cuvée.

Pour faire simple dans les viticulteurs de ma liste, il y a un seul moderniste de la première heure (qui c'est un peu calmé d'ailleurs), c'est Codero di Montezemolo.

Il y a des intermédiaires comme Elio Grasso, Vietti, des traditionnels "modérés" comme Cavallotto, Brezza, Fratelli Alessandria, et des traditionnels pure souche comme Oddero.

Attention, je parle ici de la conduite de la cave, la plupart de ces domaines ont une conduite de la vigne avec à minima une partie du domaine en bio et pour certains en biodynamie.
Cuitologue en cure de réintoxication retombé dans la cuve
Avatar de l’utilisateur
Le moutardier
50 watts
50 watts
Messages: 647
Inscription: 21 Oct 2010 à 20:03
Localisation: Chagny


Re: Barolo / barbaresco

Message #13 par Le moutardier » 22 Déc 2017 à 18:02

Pour ceux qui veulent en savoir plus, il y a un "document pdf" très bien fait par vin-terre-net :
Cuitologue en cure de réintoxication retombé dans la cuve
Avatar de l’utilisateur
Le moutardier
50 watts
50 watts
Messages: 647
Inscription: 21 Oct 2010 à 20:03
Localisation: Chagny


Retourner vers Protocole

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité